top of page

Les particularités du bois

La beauté et les caractéristiques visuelles uniques du bois apportent une grande esthétique.


La présence de ces particularités sur une pièce de bois signifie une authenticité du produit.


Si un tronc est observé de son extérieur à son noyau, les structures suivantes seront trouvées :

  • écorce externe. La couche externe de l’arbre est constituée d’une cuticule rugueuse de cellules mortes qui protègent le bois de l'environnement

  • cambium. La couche suivant l’écorce, qui est constituée d’un phloème (couche intermédiaire proche de l’écorce) et d’un xylème (la première couche du bois lui-même)

  • Aubier. C’est le nom donné au bois le plus récemment formé et par lequel transite l’essentiel de la sève des arbres.

  • Bois de cœur. Appelé aussi « cœur » du bois, il est le centre de l’arbre et est composé de cellules physiologiquement inactives. Il est beaucoup plus foncé que l’aubier, car aucune sève ne le traverse.

  • Moelle végétale. Le noyau du tronc lui-même est une substance fragile à partir de laquelle les autres couches sont formées.


 

Si un tronc est observé de son Intérieur à son noyau, les structures suivantes seront trouvées :

Les anneaux de croissance sont le résultat du développement de l'arbre. Il est fréquent de voir des variations de densité du bois, ce qui se traduit souvent par des lignes plus claires et plus sombres.




Les nœuds dans le bois sont des zones où les branches se sont développées à partir du tronc de l'arbre. Ils peuvent être des caractéristiques naturelles intéressantes, mais ils peuvent également affecter la résistance structurelle du bois, en fonction de leur taille, de leur emplacement et de la façon dont ils sont traités dans un projet de construction ou de menuiserie.


Les fissures dans le bois peuvent être causées par différents facteurs et peuvent se présenter sous différentes formes.

Soit fissures de retrait ou de séchage ou fissures de tension ou fissures structurelles. Les causes peuvent être différentes comme le séchage inadéquat, les conditions environnementales ou bien la qualité du bois.


Le grain du bois fait référence aux motifs, à la texture et à l'alignement des fibres visibles à la surface d'une pièce de bois. Le grain du bois est déterminé par l'agencement, la taille et l'apparence des fibres du bois, qui peuvent varier considérablement en fonction du type de bois et de la manière dont il a été coupé.



La texture du bois peut varier en fonction du type de bois. La texture se réfère à la surface et à la sensation tactile d'une pièce de bois. Elle est déterminée par plusieurs facteurs, notamment le type de bois, la manière dont il a été coupé, travaillé et fini.

 

​Cependant, comme tous les bois, il s'agit d'un matériau hétérogène par nature qui présente plusieurs particularités au cours de son vieillissement.


Toutes ces irrégularités ne signifie pas que les produits ne sont pas fiables.


Retrouvez ici les plus courantes :

Les remontées de résine :

Ce phénomène naturel peut se produire à la surface des résineux lors du séchage ou suite à une période chaude. Ces remontées peuvent être facilement grattées avec une spatule. De l’essence de térébenthine peut aussi être utilisée.


Les fentes : Elles apparaissent principalement sur les bois ronds lors de leur séchage ou par temps sec. Elles peuvent aussi se trouver sous la forme de petites fissures sur tous les autres produits. Elles se referment partiellement ou en totalité en période humide ou pluvieuse. Leur présence ne compromet en rien la solidité des bois concernés.


Les moisissures de surface

Elles peuvent apparaître ponctuellement sur des bois traités stockés dans une atmosphère douce et humide. La pellicule formée est généralement noire et parfois grise mais reste toujours superficielle. Ces moisissures disparaissent le plus souvent lors de la mise en œuvre des bois sous l’effet de la pluie et du vent. Un léger brossage lorsqu’ils sont secs est lui aussi efficace. Leur présence superficielle ne compromet en rien la durabilité des bois concernés.

Le grisaillement:

C’est un phénomène naturel qui apparaît progressivement lors de l’exposition des bois (traités ou non) à l’extérieur. L’acceptation de cette teinte est une affaire de goût personnel. Certains adorent, d’autres moins. Pour ces derniers, l’application d’un saturateur ou d’une lasure permet d’en éviter l’apparition. L’apparition du grisaillement ne compromet en rien la durabilité des bois concernés.


Les différences de teinte :

Le bois étant un matériau naturel, il peut présenter des différences de teinte, qu’il soit traité ou non. Il existe des variations de teintes nettes entre le cœur et l’aubier (notamment pour le Pin et le Douglas), mais aussi et principalement entre plusieurs pièces de bois du fait de l’histoire unique de chaque arbre. Ces différences de teintes participent à la chaleur et à l’attrait du bois et s’harmonisent avec le temps.



Cristallisations vertes ou bleues :

Elles peuvent apparaître sur des bois passés en autoclave. Ce sont de petites gouttes de résine qui remontent à la surface.

Ces cristaux disparaissent généralement spontanément après

la mise en œuvre des bois. Un léger brossage peut aussi être réalisé. Ce phénomène ne compromet en rien la durabilité des bois concernés.

Les particularités ci-dessus sont donc naturelles et n’entraînent en rien une détérioration accélérée du produit et ne compromettent pas non plus la solidité de la matière.


Pour consulter tous nos modèles de carport



Comments


bottom of page