Quel entretien pour votre charpente en Douglas ?


Comme toute matière vivante, le Douglas évolue dans le temps. On le sait, il dispose de propriétés mécaniques naturelles exceptionnelles qui en font un véritable colosse capable de résister à bon nombre d'agressions extérieures (climatiques, fongiques ou animales).

En revanche, son aspect peut s'altérer dans la temps et c'est pourquoi il est préférable de procéder à un entretien très simple pour maintenir sa teinte.


Un entretien selon les goûts...

Vous l'avez compris, l'entretien de ce bois n’est pas obligatoire du point de vue de sa durabilité mécanique mais il est recommandé pour conserver ses qualités esthétiques. En effet, un bois douglas brut exposé aux intempéries sans entretien va commencer par ternir après 3 mois et va griser après 6 mois en moyenne.


Si vous aimez l’effet grisaillé du bois, vous pouvez ne pas le traiter. Attention cependant, le bois va griser en fonction de l’exposition et le rendu ne sera pas forcément uniforme. Au-delà de 6 à 12 mois, le bois douglas a tendance à favoriser le développement de moisissures de surface, ou biofilm, sur les zones les plus humides et riches en aubier. Cela peut se visualiser par l’apparition de quelques points noirs qui se transformeront progressivement en plaques ou zones noires.


Entretenir quand ? et avec quoi ?


Tout dépend de votre tolérance à cet aspect grisé que le bois va développer au long de sa vie.

Si votre bois a déjà commencé à ternir et que vous souhaitez lui redonner son aspect chaud, il existe de nombreux produits dans le commerce pour dégriser le bois Douglas. Vos grandes enseignes de bricolage pourront vous renseigner.

Pour éviter le grisaillement du bois, vous pouvez également opté pour l'application d'un saturateur incolore spécial Douglas sur toutes les pièces de votre charpente.


Astuce : ne confondez pas vitesse et précipitation pour traiter votre bois.

Quand il est sorti d’usine, le bois douglas neuf (sans traitement autoclave) peut avoir une finition extrêmement lisse, voire « glacée », ce qui le rend difficilement imprégnable. Si vous appliquez un saturateur sur un bois douglas neuf ayant une finition « glacée », votre produit pénètrera moins bien. Il risque de rester en surface, de mal protéger le bois. Dans le pire des cas, le saturateur peut créer un film sur votre douglas et s’éliminer de manière prématurée.

Pour éviter tous ces désagréments, vous devez attendre que votre bois « s’ouvre ». Nous vous conseillons d’attendre 3 semaines d’exposition avant application du saturateur. Si vous ne souhaitez pas attendre aussi longtemps, vous pouvez brosser votre douglas avec un mélange d’eau chaude et de savon noir.

Si vous êtes très attaché à cette belle couleur rosée et chaude et souhaitez la maintenir dans le temps, il faudra entretenir votre carport ou votre pergola tous les à

ans où dès les premiers signes d'altération de teinte.

10 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

FAQ